Guilde Platinum


 
Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ruine et renaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zarget

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Ruine et renaissance   Lun 4 Mai - 23:59

Le rituel était enfin achevé, sous le regard de Zarget la dryade venait de terminer son œuvre, puisant dans l’énergie vital de chacun des arbres encore vivant avant de rompre les liens qui les unissaient, afin d'assurer sa survie et d’abréger la souffrances de son peuple, en concevant cette source de vie vers son arbres frère caché dans l'un des derniers arbres encore vivant. le reste de son peuple quant a lui ne tarda pas a se flétrir. Il ne restait désormais plus rien de son royaume, à part une terre dévasté, entourée de fumée, jonché de corps recouvert par une pluie de cendre. " Plus rien ... il n'y a ... plus rien " pensait la Dryade, la simple vue de se spectacle, suffit à lui ôter les dernières force qui lui restait, il était insupportable pour elle de rester ici, dans ce lieu de mort, qui lui rappelait sans cesse son échec. A genou sur le sol elle ne pouvait que pleurer sur les ruines de son royaume.

Les blessures qu'elle avait subi durant cet assaut ne faisant que rajouter un sentiment d'impuissance, sur son corps frêle et fragile, couvert d'entailles et de brûlures, dont s’échapper un liquide, collant et visqueux, d'une couleur ambré. Son bras gauche aussi avait souffert, corrompu par la magie des fanatiques, Zarget n'avait pas hésiter un seul instant à couper ce membre afin d’empêcher la malédiction dont elle était victime de se propager sur le reste de son corps. Lui en voulait-elle ? Regrettait-il son geste ? Ce n'était guère le moment de se poser des questions les Hommes bien que repoussés par la magie du rituel ne tarderai pas à revenir achever leur sale besogne. Trop faible pour faire le moindre déplacement, la dryade s'écroula, l'environnement autour d'elle ne lui étant plus favorable cette dernière commençait à en ressentir les effets, ses cheveux et sa peau perdaient peu à peu leurs couleurs tandis que sa taille, elle, régressait reprenant des traits de plus en plus jeune.

Voyant l'état de la dryade se détériorer à vue d’œil, Zarget s’avança vers elle avant de la saisir, malgré sa faible constitution physique se dernier n'eu aucun mal à la porter, et s'empressa de se diriger vers le Hytri, le frère de la dryade qui représentait, la seule source qui la maintenait encore en vie, sans lui cette dernière n'avait aucune chance de survie. Il avait la forme d'un petit arbuste et avait été caché dans le recoin le plus profond de la forêt, ou du mois ce qu'il en restait, Zarget arrivant devant lui sa sœur dans ses bras s'empressa d'allonger cette dernière avant de déterrer délicatement son frère d'écorce et de le placer dans les bras de sa sœur donnant ainsi l’image d'une mère avec son nouveau né.


"Partons maintenant. Vite! "

Le nécromant saisie de nouveau la dryade, et s'empressa de se diriger vers le fameux portail. A peine avaient ils fait quelque pas que plusieurs individus vêtu de robe a capuche rougeoyante, et incandescente s’interposèrent devant eux, déterminé a finir ce qu'ils avaient commencés à accomplir, encerclant leur objectif afin de lui couper tout possibilité de fuite. Leurs armes enflammées, était planté devant eux, la magie qui semblaient les alimentait formait un cercle de flammes au sol qui s'empressa de rejoindre chacune des armes. L'anneau de feu qui entouraient les fugitifs se resserrer sur eux au fur et à mesure que les fanatiques s'approchaient.


"Toi et les tiens pensiez que les flammes du destin avaient été étouffées, mais nous allons vous montrez la vérité.
Ce monde n’existe que pour être brûlée et de ses cendre renaîtra un monde nouveau.
Et cette enfant que tu tiens dans tes bras en sera l'émissaire ."

Les voix des fanatiques récitaient leur discours avec conviction et synchronisation chacun d'eux finissait la phrase de l'autres, avant de finir sur leur prière qu'ils répétaient inlassablement tout en s'approchant de leur proie. Zarget n'avait que faire de ces cultistes, plus le temps passait et plus les chance de survie de Pelen diminuait, ils devaient franchir le portail et vite.""ils" ? Non eux seules le devaient".   Lui avait une chance de les sauver en gagnant du temps, mais l’état de la dryade ne pouvais lui permettre de se déplacer seule. "Que faire ? Que faire ?" . La réponse ne se fit pas attendre, un simple regard sur la dryade mourante avait suffit. D'un geste simple et rapide Zarget usa de son pouvoir afin de générer une puissante bourrasque, l’énergie libéré provoqua une onde choc donc le souffle avait permis de faire reculer les agresseurs, laissant ainsi le champs libre pour accéder au portail.

Une véritable course poursuite commença alors, divers projectiles enflammés filèrent de toute part en direction du nécromant, soulevant la cendre accumulé au sol pour ainsi former un nuage du fumée, permettant a ce dernier et Pelen se dissimuler. Si les fanatiques tiraient en aveugle cela ne les empêchaient pas de suivre leurs cible à la trace. Passant par les coté afin de refermer leur emprise sur eux. Arrivé devant le portail, il s'agissait de racines entremêlées les unes aux autres et formant ainsi le contour d'une "porte" Zarget y déposa Pelen afin que cette dernière puisse l'activer, usant de ces dernières ressources, pour décharger l’énergie vitale accumulée dans l'écorce de son frère. Une aura verte émana alors de la plante qui se propagea dans les racines du portail, augmentant ça luminosité a chaque instant, avant de laisser entrevoir un paysage en son centre.

Zarget quand à lui était en train de guetter l'arrivé des fanatiques, aucun d'eux ne semblaient approcher. Alors que portail était entièrement ouvert, le nécromant fut surpris par l'arrivée de plusieurs lueurs fonçant a vive allure dans leur direction avant de remonter en dans le ciel et d'exploser en libérant des dizaine de braises tombant au sol tels une pluie de feu. Se précipitant vers Pelen pour la protéger Zarget fut cependant repoussé par une seconde salve qui au lieu de d’exploser en l'air comme la précédente, retomba au sol avant d'exploser. le choc provoqué par l'explosion fut violent, Zarget avait été projeté plusieurs mètres en arrière, Pelen avait quand à elle protéger son frère et prit le souffle de l'explosion, qui tout en la projetant de l'autre coté du portail brûla son dos  entièrement tout en lui logeant plusieurs braises directement dans le corps, qui ne put s’empêcher de hurler de douleur avant de s'évanouir, tenant son frère avec son seul bras valide allongé devant le portail.

Alors que les Cultistes de la flamme s'approchaient du portail, Zarget usa de ses dernières forces pour concentrer sa propre magie sur les contours végétales du portail, afin de les séparer les uns des autres pour rompre le circuit magique alimentant le passage. Contemplant une dernières fois le corps de la dryade le nécromant libéra sa magie, éclatant les racines de portail. La vision du monde ou se trouvait Pelen disparut en un instant, laissant ainsi la dryade seule et à l'agonie dans un environnement inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russ-Lupercal

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 24/01/2015

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Jeu 7 Mai - 14:55

Le veilleur commenças à reprendre conscience, des siècles avait passée depuis son dernier réveil, gardien du jardin sacré il ne se réveille que si un inconnu venait troubler la sérénité du jardin, hormis les rares wufian autorisé a pénétrer ce sanctuaire. Mais aujourd'hui aucun wufian ne devait se trouver au sanctuaire, et la seul entrée du jardin était par leurs village, qui était donc en train de venir? Le veilleur bougea et son écorce racla contre la pierre qui lui avait servis d'oreiller durant son sommeil, il s'étira et fit s'écrouler des tas de mousses et déchirer les lierres qui couvrait ses jambes, l'arbre vivant gardien du jardin se levas et jugea les environs. Tout était telle qu'il l'avait laissé avant de dormir, à un détail prés, un portail de plante qu'il ne reconnaissait pas avait poussé au milieu des plantes. L'ent s'approcha par  curiosité, son pas lourd faisant légèrement trembler les bosquets des alentours et s'envoler quelques oiseaux des branches qu'il avait sur lui. Le portail s'illumina soudain et une lueur vive noya les obscurité du jardin, le gardien se mit aussitôt en position de combat, son bras gauche disproportionné en bouclier devant et l'autre plus fin et pointus en lance à coté, après tout ce temps en sommeil, il se devait de se battre encore une fois pour le sanctuaire, il s'était préparé à tout ce qui aurais pus sortir du portail, à tout sauf à ce qui en sortit. Une forme humanoïde grièvement blessé et brisé, portant la signature de la race des hommes arbres était sortit du portail avant que ce dernier ne se brise en éclat. Le veilleur se détendit et approcha de la nouvelle venue, il paniqua pour deux choses, la première était que cette créature était très faible et au delà de ses compétences de soin, et la deuxième était qu'elle portait des marques de brulures et des braises encore fumante dans son corps et qu'elles était en train de mettre le feu aux herbes a proximité. L'ent levas son bras gauche et fit jaillir une source d'un creux dans les mousses et en dirigeas le flux sur les blessures de l’humanoïde, il laissa l'eau couler et se dirigeas vers son lit pour prendre une corne couverte de lierre et de plante, il l'épousseta et prit une aspiration. Il avait un problème qui dépassait ses capacités et il avait besoin d'aide, et il ne connaissait que les Wufians pour l'aider, depuis des siècles il ne les avait pas vus, il espérait juste qu'eux se souviennent de ce que cette corne voulait dire.

Un long son de corne de brume sortit Mephiston de sa transe guerrière, il dressas les oreilles à l'affut et essaya de localiser la source, es-que ça venait des guetteurs du village? Non, plus proche, l'appel à la bouffe? Il se léchas les babines d'avance mais il était encore que 11H du matin, plus profond. Son regard se portas vers la battisse qui marquait l'entrée vers le sanctuaire, il se levas d'un bond et hurlas.

"Le veilleur s'est réveillé. Aux armes, le veilleur appelle à l'aide, tous aux sanctuaires."

Mephiston attrapas ses bracelets et retiras sa tunique d'entrainement pour enfiler la plus légères des armures qu'il avait a porté de main et se dirigeas en courant vers le sanctuaire, en chemin de plus en plus de Wufian venait se ranger armée jusqu'aux dents aux cotés de leurs chefs, arrivé à l'entrée du sanctuaire ils ralentirent et Mephiston s’aventura seul en premier, lui seul ou les shamans pouvait rentrer dans le sanctuaire, les autres membres de la tribus devait attendre son signal et ils se tinrent prêts a bondir. Leur chef se déplaças dans le sanctuaire en tirant les lames de son gantelets, il devait admettre qu'il ne pensait pas qu'une personne arriverais a atteindre le sanctuaire aussi facilement, personne ne l'avait vus, il devait être un grand guerrier ou doté d'un grand pouvoir, il avait hate de le combattre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarget

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Jeu 7 Mai - 19:52


Un bruit sourd, une violente brûlure et puis plus rien, tels étaient les derniers souvenirs de Pelen avant que celle-ci ne s'évanouisse. La fatigue et la douleur étaient les deux seules sensations que ressentait encore la dryade malgré son sommeil. Le contact de l'eau sur son dos brûlé sortit de la dryade de ce dernier, serrant son frère contre elle, afin de résister à la douleur provoqué par cette douche forcé, ne laissant échapper que de légers gémissements et pleurs. C'était une délivrance une douleur apaisante, tels une épine que l'on retire. Nettoyant en partie le corps et les blessures de la druidesse, la débarrassant partiellement des cendres dont elle était couverte ainsi que du sang sec des Humains, étouffant les brûlures, apaisant les braises logé en elle, dont sortait une légère fumée blanchâtres.

Des pas lourds à faire trembler le sol s'éloignaient d'elle, tandis qu'elle essayait d'observer les alentours. N'étant pas complètement remis de ses blessures, ni de son réveil "rafraîchissant" la vision de Pelen était faible ne voyant à peine que de vagues formes entourées par les ombres et les ténèbres. "Où suis-je ? Que c'est il passé ? Zarget ? Es tu là ? ..." beaucoup de questions hantaient l'esprit de l'esprit sylvestre. L’absence de réponse ne la rassurait guère, elle trouva néanmoins un certain réconfort en la présence de son frère qui était toujours avec elle, ainsi qu'en la présence de végétation et de vie autours d'elle. Bien qu'affaiblit physique et mentalement, Pelen n'avait aucun mal à ressentir la présence de se nouveau peuple végétal qui l'entourait, elle n'avait nullement besoin de vision pour ce genre de choses.

Un bruit familier, émit à plusieurs mètres d'elle et résonnant aux alentours, replongea dans la dryade dans un état de terreur. Elle connaissait se son et savait à quoi il était associé. " Non?! Ils sont Ici! ... Ils arrivent! Non! Non! Non! Non! ..." pensa t-elle avant d'essayer de se relever sans succès, c'était le son d'une trompe, semblable à celui qu'utilisait les humains pour organiser les battue dont elle avait été victime. Le son de cette instrument servait à encourager les chiens ou appeler ses compagnons lorsque l'on trouvait la proie traqué. Refusant de se laisser attrapé de nouveau la druidesse tenta de de s'échapper en rampant, c'était difficile, chaque mouvements lui provoquaient une douleur et rouvraient les plus anciennes blessures qui avaient eu le temps de cicatriser, la tache étant d'autant plus difficile avec seulement un bras valide occupé à transporter son frère.

La peur s’empara d'elle à nouveau perdu et affaiblie dans un lieu inconnu et déjà traqué, par ces maudits humains. "Pourquoi? Pourquoi? Sylariäh entends mon appelle! Ta fille se meurt et a besoin de ton aide. Zarget! Où est tu?" les pensés de la dryade laissèrent place à un sentiment de désespoir dans lequel la dryade avait plongé. Sachant ces traqueurs proche d'elle, les larmes coulaient de nouveau sur son visage, elle n'avait fait qu'une dizaine de mètres, malgré la douleur qui augmentait d'intensité a chaque instant, écorchant sa peau devenu fragile, ravivant les braises qui s’enflammèrent de nouveau et rongèrent l’intérieur de son corps, commençant à le consumer lentement tout en libérant de la fumée de chacune de ses brûlures. Prit au piège et se sachant condamné Pelen arrêta sa fuite désespérée, avant de serrer son Arbre-Frère contre elle, essayant de se rassurer mutuellement, espérant que Zarget interviendrai comme il avait l'habitude de le faire. "Pourquoi n'est-il pas là? Pourquoi n'est il pas présent? Était il ...? Non! Impossible! Pas lui! " de nouveau les pensées de la dryade laissèrent place à un sentiment de désespoir.

L'idée de ne plus revoir celui qu'elle aimait, qui avait partager sa vie, ses joies ses peines, son passé et ses secrets, qui n'avait pas hésiter un seul instant à tous faire pour la protéger, la personne qui comptait le plus pour elle, disparu à jamais, assassiné par les fanatiques de la Flamme. Assise au milieu de cette endroit et inconnu, rempli de vie, Pelen se recroquevilla sur elle même, touchant ce qu'il restait de son bras gauche tout en serrant de nouveau son frère contre elle, recherchant en lui un réconfort, pour l'aider à traverser ce qu'elle s’apprêtait à subir, fermant les yeux afin de ne pas voir le visage de ces agresseurs ainsi que leurs actions, laissant échapper de nouvelles larmes tels une enfant oublié et perdu par ces parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russ-Lupercal

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 24/01/2015

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Ven 15 Mai - 21:28

PS: Pour des raison évidentes de flemme de traduction, tous texte en couleur représenteront la langue Wufianne traduite ^^, et tous texte en couleur représenteront la langue des hommes arbres, voila.

Mephiston s'avança vers le jardin, trottinant légèrement pour l'atteindre le plus vite possible mais en restant prés à tout. Il s'était imaginé tout type de créature pouvant entrer dans le jardin et contre lesquels le veilleur aurait des difficultés contre, il s'était imaginé tout scénarios qui aurait conduits a l'appel du veilleur, il s'était préparé a tout combat a venir. En bref il s'était préparé a tout, sauf a ce qu'il découvrit. Il pénétra dans le jardin lames en position a hauteur du torse les pointes en avant en hurlant un cris de guerre Wufian et s’arrêta en plein milieu du jardin en face d'un veilleur qui le regardais d'un air clairement dubitatif. Le chef wufian s’arrêta net et surpris par l'attitude du veilleur il en oublia presque de lui montrer du respect. Heureusement le veilleur a part lui adresser un regard interrogateur se contenta de l'ignorer et marchas vers le fond du jardin, il s’arrêta un peu avant un bosquet et fit signe au Wufian d'avancer. Voyant le signe du veilleur Mephiston s'avança toujours sur ses gardes s'attendant encore a trouver au sol une bêtes capable de lui tenir tête, mais ne trouvas qu'une forme humanoïde au sol, brisé, brulé, ensanglanté et en pleur. Cette scène lui coupa immédiatement toute pensée hostile et envie de combat, il s'était préparé a tous mais pas a ça. Il s'approcha et d’accroupis a coté de l’humanoïde, tournant son regard vers le veilleur.

"Noble veilleur, qui est elle? Pourquoi avoir sonné le cor si il n'y a pas d'ennemis du sanctuaire? Voulez vous que le clan prenne en charge cette personne?"

Le veilleur se contenta de hocher la tête et approchas son bras gauche de la silhouette en ouvrant la paume légèrement. Une lueur apaisant jaillit de la paume du veilleur, Mephiston surprit se rappela des enseignement des shamans de la tribus qui disait que la sève du veilleur avait un grand pouvoir de guérison sur les plantes. il l'observas presser plusieurs fois sa paume et se faire légèrement saigner pour faire couler un filet de sève sur la tête de l’humanoïde, Mephiston se releva et se dirigea vers la sortie, il devait avertir les shamans de ce qui se passait et surtout commençait a préparer des médicaments, l'état de la nouvelle protégé du veilleur était catastrophique, mais pas perdus. Arrivé a la sortie du passage, il dut écarter les Wufians qui n'attendait qu’un ordre de leur chef pour se ruer dans le sanctuaire pour se battre, cette ordre ne vint pas.

"Rassembler les shamans, on a un blessé grave, elle est sous protection du veilleur, est doit étre traité avec respect."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarget

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Ven 15 Mai - 22:42

Un hurlement provenant de plus loin sonnait comme le jugement dernier pour la dryade, c'était un cri, un cri de guerre, celui d'un prédateur annonçant à sa proie que la traque était terminé. De nouveau les bruit de pas lourd s’approchèrent dans sa direction, avant de s’arrêter près d'elle, accompagné d'un individu, dont Pelen dans sa position actuelle ne pouvait apercevoir que les pieds, ou disons plutôt les pattes, il agissait de pattes de loup puissante et incroyablement grande pour appartenir a un loup ordinaire qui plus ai un loup capable de se tenir sur ces pattes arrières. Quel genre "d'individu", "de créature", ou bien "de bête" cela pouvait il être?  

"Noble veilleur, qui est elle? Pourquoi avoir sonné le cor si il n'y a pas d'ennemis du sanctuaire? Voulez vous que le clan prenne en charge cette personne?"

La surprise fut de taille, trop peut-être pour la faible Dryade agonisante qu'elle était désormais. "La langue des Sylves" le langage des arbres et de la nature. Étaient ils en train de parler le même langage que la Dryade ? L'esprit embrumé par la fatigue qui ne cessait de grandir, l’empêchait de comprendre la totalité de la phrase, ne retenant que quelques mots, des chuchotements, des murmures tels que "veilleur", "sanctuaire" et "clan". Par Sylariäh où suis-je tomber ?   La dryade pensait ne jamais avoir l’occasion de connaitre la réponse, sombrant lentement mais inexorablement dans un profond sommeil à la limite du coma. Ne sentant nullement la sève du veilleur tombé sur elle, ou bien le "murmureur des bois" repartir d'où il venait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russ-Lupercal

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 24/01/2015

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Sam 16 Mai - 11:32

Les shamans se précipitèrent dans le sanctuaire avec les fournitures médicales, ils se hâtèrent de faire les premiers traitements sur le corps de l’inconnue. Même les meilleurs médecins était en stupéfaction quand a la quantité de dégâts qu'avait emmagasiné ce corps ci frêle. Mephiston était resté a l'entré du sanctuaire pour dissipé les Wufians et les renvoyer a leurs activités, certains était ravis que l'alerte soit finis, d'autre déçus de ne pas pouvoir se battre aujourd'hui, quelque un patientez pour voir de leurs yeux la protégé du veilleur, ce demandant qui elle était, d’où elle venait et comment elle avait réussit a rentrer dans le sanctuaire. Un wufian un peu curieux commenças a répandre la rumeur qu'il s'agissait peut être de l'enfant du veilleur, jusqu’à ce que leur chef lui tire l'oreille et le renvoie bosser. Pendant ce temps les shamans était en train de finir de placer les cataplasme et les onguents sur les blessures du corps, deux shamans était en train de recueillir la sève du veilleur pour l'appliquer plus tard, pour mieux opérer ils allait devoir passer dans l’hôpital du village, donc sortir du sanctuaire, hors le veilleur ne pouvait pas le quitter. Quand ils se décidèrent à déplacer le corps ils utilisèrent la plus grande précaution et le plus grand respect pour la sortir du jardin. La masse de wufian se reforma aussitot pour observer enfin l’intrus du sanctuaire. Mephiston dut se montrer "convaincant" pour empêcher les wufians de se montrer trop curieux, il était d'ailleurs bizarre vus tout le bruit qu'ils faisait que la blessé ne se soit pas réveiller, elle devait avoir sombré dans le coma. Heureusement pour elle les shamans était eux aussi en train de repousser les curieux et ils purent atteindre une chambre au calme dans l’hôpital sans encombre. Ils installèrent le patient au calme et continuèrent à la soigner, ils avait du travail, et peu de moyen. Mephiston attendait a la porte, il attrapa au vol un shaman chargé des maigres ressources médicale qu'il restait dans la réserve.

"C'est tout ce qu'il reste? Vous aurez assez avec ça?"

"Malheureusement non, son état demande plus de médicaments, et l'utilisation de la sève du veilleur est limité, on ne peut pas en abuser. Il nous faudrait plus de médicaments, j'ai entendus dire que la ville humaine Negalou ou Nagalou, avait reçus des provisions de leurs "quapitalle" comme ils l'appelent, peu étre qu'ils aurait ce d'on on a besoin." Lui répondit le shaman avant de repartir.

Mephiston se dirigea vers la sortie, fit sortir ses griffes et prit la direction de la porte du village, en chemin il rameuta quelque wufian qu'il croisa et leur expliqua en résumé la situation.

"Raid sur la ville humaine Nagalou à l'ouest, cible: le chargement de provision, priorité aux provisions médicale, minimum de dégâts et meurtre limité aux cibles armée. En chasse."

Les wufians hurlèrent d'approbation et en suivant leur chef se mirent à courir a travers les bois arme prêtes et impatient d'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarget

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Sam 16 Mai - 20:41

Le sommeil de Pelen ne dura guère longtemps, du moins c'est ce que cette dernière pensait, la notions du temps lui avait échappé, une voix familière la tira de sa torpeur, peinant à ouvrir les yeux, la dryade constata néanmoins le changement d'environnement dans lequel elle se trouvait désormais. Allongé sur une table au milieu d'une pièce à ciel ouvert éclairé par la lumière du soleil et qui n'avait jamais semblé aussi forte et aussi aveuglante pour la dryade. Observant son environnement, en lentement déplaçant sa tête dans la mesure du possible, allongé sur le coté sa position ne lui laissait que très peu d’opportunité au niveau de la vision. Trop occupée à regarder son frère posé à quelques mètres d'elle dans un pot remplit de terre sur un meuble,Pelen n'avait pas encore remarquer l'agitation qui se manifestait autour d'elle essayant tant bien que mal de murmurer le nom d'Hytri en tendant légèrement son bras valide dans sa direction, un effort inutile, un échec. Néanmoins son "réveil" semblait ne pas avoir encore était remarqué par les autres personnes présentent dans la pièce.

Un regard sur la table où elle était allongé lui permit de constater la présence de lambeaux végétaux sur sa table, il s’agissait selon elle de ses vêtement qui avait perdu toute consistante et résistance peu après son lourd sommeil, ces derniers s'étaient détacher du corps de la dryade après s’être fissurés puis brisés en plusieurs morceaux. Pelen observait les restes de sa tenu se nécroser lentement, elle était désormais nu et se sentait pour la première fois de sa vie vulnérable, la nudité ne la gênait en rien, après tout elle n'avait connu leur utilité, que lors de sa rencontre avec Zarget et prenait un certain plaisir à modifier son apparence devant se dernier qui était émerveillait par chacune d'entre elle. Non Pelen se sentait vulnérable car son pouvoir n'avait jamais était aussi faible, elle qui par sa simple présence était capable d’insuffler la vie autour d'elle n'était plus capable de faire pousser la moindre feuille sur son corps. Ces cheveux composée de feuillage commençaient eux aussi à mourir lentement, tous comme ces racines qui se rabougrissaient a chaque instant.

Les allées et venues de l'entourage qui s’agitait autour de la dryade commença à attiré son attention, lorsque ces derniers avaient débuter le nettoyage des plaies et la désinfection des premières clopes apparut sur ses bras et ses jambes, des gestes rapides et délicats, souple et répété, des actions attentionnés épargnant les feuilles de lierres de la dryade encore vivantes. Une surprise et un réconfort pour la dryade qui pensait ne jamais connaitre une tels sensation après les ravages qu'elle avait connu la veille. Les choses allaient néanmoins se compliquer pour Pelen, son dos était le suivant sur la liste des soins apporté, afin de traiter au mieux cette zone critique, la grande bullée fut allongé sur le ventre avec prudence, une fleur dégageant une odeur particulièrement forte fut amené sur son visage. Puis de l'eau fut appliqué une dernière fois sur son dos, avant de passer à l'étape suivante, la Fasciotomie, une incision chirurgicale dans l’escarre; la peau nécrosée, afin de diminuer la pression provoquée par l’oedème sur les tissus voisins.

La sensation d'une lame s'enfonçant dans sa chair fit hurler la dryade de douleur, se levant brusquement de la table où elle était allongé, enfonçant d'avantage la lame chirurgicale dans le corps de Pelen. La surprise fut de taille pour les médecins qui semblaient paniqués par la scène qui se dévoilaient sous leurs yeux, tentant tant bien que mal de calmer l'enfant de Sylariäh, meurtrie dans sa chair et submergée par la douleur, sa beauté avait laisser place à une vision de cauchemar. Sa chevelure retrouva sa vigueur datant et se mua en une masse de ronces, son visage angélique se tordit dans un rictus sauvage, ses membres et son corps graciles se couvrirent lentement d’une écorce, tandis que ses doigts s’allongèrent et se changèrent en branches cruelles. Puisant l’énergie de son Frère qui semblait dépérir a vue d’œil, la Dryade ne répondait plus de rien attaquant tous ceux qui se trouvaient près d'elle, utilisant sa chevelure afin d’immobiliser et de repousser le corps médicales, resserrant son étreinte à chaque instant.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russ-Lupercal

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 24/01/2015

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Mer 20 Mai - 16:38

Mephiston regardas le sac qu'il portait est se sentit rassuré, le raid s'était bien déroulé est ils avait pus piller les stocks humains sans trop de problèmes, seul 2 wufian était blessé et lui même avait reçus une balle dans le bras gauche mais ça en valait la peine. Mais a mesure qu'il s’approchait du village il vit que quelque chose n'allait pas, il n'y avait pas de sentinelles, il confia le sac au wufian le plus proche de lui, sortit ses lames et courut en direction du village. Une fois dedans il pus voir que le village était en proie au chaos, des plantes inconnus était en train de sortir de l’hôpital est à se répandre un peu partout, un shaman lui rentra dedans, et soulagé de le voir commença à lui faire le résumé de ce qu'il avait manqué.

"La protégé du veilleur...... on a commencer à la traiter au bloc juste a votre départ, tout........ aller bien, on l'a soigné du mieux qu'on a pus, et quand on avait presque finit elle a..........mal réagit a l'opération est c'est déchainé.......... Certains sont resté coincé dans l'hopital avec les blessés, et on a essayé........ de limité la casse mais ça fait beaucoup de plantes, elle a bien plus de pouvoirs qu'on ne le pensait."

Mephiston regarda l’hôpital, si elle était au bloc avant son choc elle devrait encore y être, le bloc étant à ciel ouvert il n'aurais qu'a se laisser tomber par dessus. Il commença à se diriger vers un arbre pour grimper dessus quand le shaman le retint et lui confia un masque humain.

"Elle a renversait tous notre stock de Chloforone, le bloc est complétement envahis par les vapeurs, mais elle y est immunisé apparemment. Ce masque peut vous protéger pour environ 2 min pas plus, vus l'état dans lequel elle est, un choc devrait la faire se rendormir a cause des vapeurs."

Le chef wufian pris le masque est le mit, couvrant le bout de son museau cela lui donnait un air ridicule, il indiqua l’hôpital au shamans.

"Je vais entrer par la, je compte sur vous pour mettre un toit au bloc, ne vous inquiété pas pour moi, je vais rester dedans avec elle, quand les plantes se seront arrêté, vous pourrez entrer."

Le wufian grimpa comme un chat à l'arbre est sauta vers le bloc, il chuta et atterris dans le bloc couvert de plante, sa cible en vue, il attrapa le premier truc qui lui passa a porter de main. Une plante en pot? parfait, il l'attrapa et l'envoya droit sur la tête de la patiente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarget

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Mer 20 Mai - 19:16

Le pouvoir de la Dryade grandissait au fur et à mesure que son frère, lui, dépérissait. Perdant ses feuilles desséchées, fragilisant ses branches, fissurant la faible écorce dont il était doté, ... contrairement à la nouvel flore sauvage qui émanait de sa sœur et commençait a se propager part tous ou elle pouvait, protégeant l'Enfant de Sylariäh en empêchant tout individu représentant une menace de s'approcher d'elle. Cette dernière était trop occuper à ressentir la lame chirurgicale enfoncée dans sa chair pour profiter pleinement du spectacle qui s'offrait à elle, a genoux sur la table d’opération, Pelen tentait tant bien que mal à retirer ce corps étranger de son corps tout en faisant abstraction des bruit et cris provenant de l’extérieur de l’hôpital. Malgré l’occasion qui s'offrait à elle de libérer son corps de l'emprise de la lame, Pelen hésita, l'idée de tenir dans le creux de sa mains valide cette outil la répugnait, mais du se rendre à l'évidence que c'était le seul moyen pour ôter se fardeau qui la faisait souffrir à chaque instant comme pouvait en témoigner la flaque de sève qui se formait sur la table.

Prenant son courage à deux mains la dryade se saisit du manche de la lame et la retira aussi vite quel le pouvait, poussant un hurlement libérateur lorsque lorsque l'objet étranger fut entièrement retirer de son organisme et jeté au sol. A peine remise de ses émotions un bruit lourd attira son attention, avant de sentir une violente douleur frapper le derrière de son crane, replongeant de nouveau la dryade dans les bras de Morphée qui chuta de la table d'opération . Pelen étant mis hors d'état de nuire, la flore qu'elle avait créer a l'aide de son pouvoir cessa d'agir, se figea avant de se décomposer et de retourner à la Terre, laissant derrière elle un les traces de son passage. L’apparence de La dryade revint à la normale, reprenant une apparence beaucoup moins agressif, et plus fragile. Hytri quand à lui en plus d'avoir servit de projectile involontaire contre sa sœur avait perdu la majorité de ses feuilles, ainsi qu'une partie de ses branches, le système de survit de sa sœur en étant la cause, n’empêcha pas l'arbuste en pot d’apprécié qu'un tels chaos se termine, tout redoutant les conséquence à venir pour le carnage provoqué.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russ-Lupercal

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 24/01/2015

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Ven 22 Mai - 21:54

Mephiston sortit de l’hôpital en suffoquant, le masque n'avait pas été aussi efficaces que le shaman l'avait dit, il se sentait lourd maintenant. Arrivé à l'entrer il donna ses directives aux wufians inquiets qui attendait.

"Qu'on me nettoie tout ce bordel, y il a des blessé dedans, et une patiente qui attend encore la fin de son opération, allez tous au boulot."

Il s'écarta de la porte pour laisser passer les wufians et se dirigeas vers sa hutte pour enfin se reposer. Pendant qu'à l’hôpital les plantes était en train d’être enlever et que les shamans était en train de finir l'opération SANS utiliser d’objet pointus. Le chef wufian s’allongea sur son lit et s’endormit comme une souche, demain était censée être la réunion avec les autres chefs de clans, ça prévoyait beaucoup de problème tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russ-Lupercal

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 24/01/2015

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Lun 25 Mai - 12:58

Mephiston se réveilla en sursaut de la chaise sur laquelle il était assis, il leva la tête et décroisa les bras pour se masser les yeux, quesqu'il faisait la déjà? Il se rappelait avoir dormis comme une souche et était venus a l’hôpital pour voir la protégé du veilleur, il s'était assis sur une chaise pour passer le temps, la dose de Chloforone qu'il avait aspiré la veille lui donnait encore envie de dormir. Il regarda par la fenêtre et vis le village qui commençait à s'activer, les jeunes wufians dans la cour en rang en train de simuler des combats aux bâtons et aux sabres de bois, 14 h, déjà? Il se rappelas que la réunion était à 15h, et alla jusqu’à l'évier de la chambre ou était en train de dormir la patiente, se passa un peu d'eau dans le visage et en profita pour arroser la plante en pot qui trônais sur la petite étagère en bois, l'un des rares meubles de la pièce blanche. Le chef wufian laissa la patiente dormir tranquille et sortit de la pièce au moment ou une shaman entra avec un plateau repas et des médicaments, elle s'excusa et laissa sortir Mephiston. Le chef wufian doutait que faire manger des légumes et de la soupe a la patiente allait l'aider mais aprés tout, il n'étais shaman. Une fois sortit il se dirigea vers l'entrée de l’hôpital pour espérer trouver son ami, le shaman en chef Regadou. Il le trouva en train de distribuer des médicaments a un blessé.

"Mephiston, que nous vaut l'honneur de la présence du loup ancestral dans notre hôpital, tu nous cacherais pas des blessures d'hier par hasard? Je dois te rappeler la dernière fois que tu as caché une blessure? Che, on avait presque dus t'amputer à ce moment."

Mephiston connaissait Regadou de longue date, il savait combien il aimait plaisanté, mais il ne put s’empêcher de faire la grimace à la mention de ce mauvais souvenir. Il se repris en secouant la main comme pour écarter des moustiques.

"Nan rien de telle, juste besoin d'un petit boost, j'ai conseil des clans tout à l'heure et je me sens un peu patraque a cause d'hier justement."

A peine Mephiston avait finit sa phrase que Regadou avait sortit un sachet de gélule et en tendait 2 à son ami.

"Tu crois que personne t'as vus roupiller dans la chambre? Allez fille et bon courage pour leur annoncer la nouvelle."

Le chef wufian engloutit les gélules et sortit de l’hôpital pour se rendre à la tente qui s'était dressé pour l’occasion en plein milieu du village, prés de la quelle se pressait les wufians pour enfin commencer la réunion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarget

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Lun 25 Mai - 20:22

Pelen dormant toujours a poing fermé la shaman posa le plateau sur l'étager à coté de son frère en pot, ce dernier avait eu l’occasion de veillé sur sa sœur et d'observer les fait et gestes de chacun des individus qu'il avait pu croiser. L'incident de l’hôpital, semblait néanmoins avoir attiré la curiosité de la populace, sur l'identité de leur patiente. La gardaient-ils pour cette raison ? Oui pensa Hytri, mais ce n'était pas la seule raison selon lui, ces individus n'avaient rien a voir les Humains, ils avaient des points commun certes, mais ils agissaient différemment, là ou eux avaient apportés des soins à sa sœur les autres n'avaient amenés que mort et désolation, pourtant cela ne l’empêchait pas de rester méfiant, après tout il ne connaissait rien d'eux, et se demandait sans cesse ce qui aller advenir d'eux.

Tandis que le petit arbuste était en pleine réflexion, la shaman était en train d'ausculter et d'observer l'état de sa patiente endormie sur le ventre, cette dernier se portait beaucoup mieux désormais, l'extraction des braises logé dans son corps avait été la partie la plus délicate de l’opération, mais avait permis de stabiliser son état, sa respiration était régulière, tout comme les battements de son cœur, aucun signe d'infection n'était visible, l'effet de la sève du veilleur sans doute donc les propriété médicinales n'était plus à démontrer. Mais la nature de cette patiente rester encore inconnu, la présence de végétaux sous divers formes sur son corps, était un phénomène curieux. Avait elle un lien avec le veilleur ? Possible après tout elle était désigné comme "sa protégé" L'auscultation fini, et ne pouvant administré les médicament a sa patient dans l'état où elle était, la shaman sortie de la chambre.

Émergeant de son sommeil peu après, la dryade observa la pièce dans laquelle elle se trouvait ainsi que son état, allongé dans un lit dans une pièce blanche et pratiquement vide ne disposant qu'une étager sur laquelle reposer son frère ainsi qu'un plateau repas encore chaud accompagné de petit comprimé de différentes couleur et formes posé a coté, vêtu d'une blouse d’hôpital cachant sa nudité mais montrant clairement son dos brûlée. Malgré la fatigue et l’état vaseux dans lequel elle se trouvait celle-ci ne put s’empêcher de se lever, ces blessures n'ayant pas cicatrisées une douleur brûlante ramena Pelen à la réalité de sa condition de blesser grave. Bougeant avec prudence et lenteur afin de ne pas réveiller d'autres blessures, la dryade sortie de son lit avant de s'écrouler au sol.

Les jambes de Pelen semblaient aussi fragile et faible que celle d'un faon faisant ces premiers, comme cette animal l'Enfant de Sylariäh se releva après chaque chute arrivant à faire un plus de distance à chaque essaie tout en longeant le mur en direction de son frère, quel caressa un moment avant de se diriger vers la fenêtres. Observant le monde qui se trouvait au delà de cette obstacle de verre, profitant de la lumière du soleil qui arrivait a passer à travers, l’animation présent à l’extérieur attira l'attention et attisa la curiosité de la dryade qui ne cessait de se poser des questions sur le lieux où elle se trouvait. "Qui étaient-ils? Où était-elle? Que faisait-elle ici? Que lui était-il arrivait ?" ...  tant de question dont elle espérait rapidement trouver les réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russ-Lupercal

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 24/01/2015

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Mer 27 Mai - 22:15

Regadou regardas le chef partir vers la tente dressé au milieu du village pour permettre aux wufians d'y assister, il voyait d'ailleurs sortir les blessés les moins graves accompagné de leurs camarades ou leurs proches pour aller assister a la réunion. Après 5 minutes même les shamans partirent à leurs tours et il ne restait dans l’hôpital que Regadou, 4 wufian gravement blessé et intransportable, et la protégé du veilleur. Le shaman soupira et entreprit de faire le tour des patients, les réunions n'était pas une bonne chose pour lui, l'un des chefs de clans wufians était son frère, et son exacte opposé coté caractère, autant parlé a un mur qu'a son frère, parc qu’en priant un peu, le mur avait plus de chance de répondre a des questions. Il arrivas enfin devant la porte de la chambre de la patiente, il prépara quand même une seringue anesthésiante au cas ou, il ne voulait pas que la patiente n'est une nouvelle crise, surtout pas avec le conseil des clans a coté. Il toquas 2 fois et entras doucement, il l'aperçut debout à la fenêtre, Non de dieu comment faisait elle pour tenir debout. Regadou écarquilla les yeux et se précipita pour aller rassoir la fille, lui tenant gentiment le bras et la guidant vers le lit.

"Non mais ça vas pas? Avec l'état de votre dos en plus, vous respecter pas mon travail ou quoi? J'y ait passé 2 heure rien qu'a retiré les braises dans votre dos, allez, rasseyez vous vite."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarget

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Mer 27 Mai - 22:55

Le bruit répété envers la porte ainsi que son ouverture sortie la dryade de sa réflexion, laissant ainsi son corps toujours appuyer contre le mur se retourner afin de connaitre l'identité de l'individu faisant irruption dans la pièce, visiblement surpris, presque paniqué de voir Pelen hors de son lit. La carrure ainsi que l'apparence de cet inconnu étaient imposante, du moins aux yeux de la dryade qui du haut de ses 120 centimètres ne faisait clairement pas le poids face à lui.

"Non mais ça vas pas? Avec l'état de votre dos en plus, vous respecter pas mon travail ou quoi? J'y ait passé 2 heure rien qu'a retiré les braises dans votre dos, allez, rasseyez vous vite."

Joignant le geste à la parole "l'individu" s'approcha de la dryade, afin de saisir son bras et de la raccompagner sur son lit, surprise par l’attitude de ce dernier, Pelen se laissa guidé sans pour autant comprendre ce qui lui arrivait. La langue parlé par cet homme lui était totalement inconnu. Mais ou pouvait-elle bien être ? Peu rassuré par la tournure des choses, Pelen s’allongea de nouveau sur le ventre , son regard la trahissait laissant clairement apparaître de la méfiance envers se mystérieux visiteur dont le timbre de voix n'était guère rassurant. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russ-Lupercal

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 24/01/2015

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Mer 27 Mai - 23:29

Le shaman en chef soupira de soulagement, sa patiente avez décidé d’obtempérer, et c'était rallongé sur le lit sur le ventre de telle façon qu'il pouvais voir l'avancé des guérisons du dos, qui donnait des signes encourageant au passage, les plus petites lésions commençait déjà à se refermer. Satisfait regadou s'offrit un sourire en voyant qu'il avait fait du bon travail, révélant ses canines et ses grandes dents de loups aiguisé. Il se grattas la tête car il restait encore le problème de se comprendre, il avait l'impression qu'elle l'avait suivis uniquement parc qu’il avait montrer la voie, jusqu'au lit, il resta pensif un moment et décidas de faire le test de Lougraou, un vieux test Wufian pour savoir qu'elles était les langues parlait du patient. Il prit la chaise de la chambre et s'assit dessus, puis s'éclaircit la voix essayant de se rappeller les phrases.

"Si tu me comprend lève la main gauche. Si tu me comprend lève la main droite. Si tu me comprend lève la jambe gauche. Si tu me comprend lève la jambe droite. Si tu me comprend lève la tête."

Il avait essayé dans l'ordre le Lupercalien, le Gaien, l'Epsilonien, même l'Hyshien des fois que et pour finir le langage sylvestre appris du veilleur, la aussi dés fois que.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarget

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Jeu 28 Mai - 0:28

L'individu observa avec attention le dos de la patiente, qui s'inquiétait de voir un tels individu sourire devant une blessure pareil, les canines de celui-ci n’arrangeaient guère les choses. Prenait-il du plaisir dans une pareil situation ? La réponse devait attendre, car peu de temps après l'étranger s'installa sur une chaise avant de retenter le dialogue.

"Si tu me comprend lève la main gauche. Si tu me comprend lève la main droite. Si tu me comprend lève la jambe gauche. Si tu me comprend lève la jambe droite. Si tu me comprend lève la tête."

A la fois surprise et contente la dryade, se tourna lentement puis leva la tête en direction de l'individu parlant "La langue des Sylves" son regard avait changé la méfiance dans ce dernier avait laissé place à l'espoir. Des larmes de joie commençaient à couler le long de son visage qui avait du mal à s'exprimer. elle en était sur désormais la phrase qu'elle avait entendu au moment de son arrivé était belle et bien réelle et n'était pas le fruit de son imagination ou bien celui de la fatigue. Ces êtres, ou du moins certains d’entre eux pouvaient communiquer avec elle faisant disparaître peu à peu la sensation d'abandon qui avait germée a son arrivé.  

"Louée ... soit Sylariäh... oui ... je vous comprends "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russ-Lupercal

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 24/01/2015

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Dim 31 Mai - 18:11

"Louée ... soit Sylariäh... oui ... je vous comprends "

Regadou se lissa la petite barbe qu'il avait sous le museau pensif, si c'était la protégé du veilleur, pas trop étonnant qu'elle parle la langue des arbres, pourquoi il n'avait pas pensé à ça plus tot? Enfin maintenant au moins ils avait un langage commun, les questions se bousculait dans sa tête et il dut remettre de l'ordre dans tout ça, au final il posa la question la plus simple.

"Quel est ton nom, et d’où vient tu?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarget

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Dim 31 Mai - 18:44

"Quel est ton nom, et d’où vient tu?"

Pelen hésitait à révéler son nom, Zarget lui avait jadis expliquer le pouvoir que contenaient les mots et notamment les noms, "Dévoiler son nom à un interlocuteur c'est lui donner une prise sur son âme ..." avait-il dit le premier jour de leur rencontre, un sujet de conversation bizarre pour un premier contact, mais la dryade gardait en mémoire chacun des enseignements et conseils que lui avait dictée son amant. Ignorant tous de ses hôtes, Pelen usa de prudence et utilisa le nom d'emprunt qu'elle avait choisit à l'époque avec Zarget.

"Je me nomme Triela. Je viens de la Forêt d'Yrallon..."

"Ou du moins ce qu'il en restait" pensa la dryade qui commençait à accepter difficilement la perte de son ancien foyer, profanés, saccagés, et souillés par les hommes. Il ne lui restait désormais plus rien à par son frère qu'elle regarda un moment avant de se tourner vers son interrogateur, dont elle comptait bien recueillir elle aussi des infos à travers les nombreuses questions qui hantaient son esprit.

"... et à qui ai-je l'honneur ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russ-Lupercal

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 24/01/2015

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Dim 7 Juin - 23:17

"Je me nomme Triela. Je viens de la Forêt d'Yrallon..."

Regadou essaya de se souvenir d'une map monde qu'il avait étudié il y a quelque temps mais il ne se rappela aucune forêt avec un nom pareil.

"... et à qui ai-je l'honneur ? "

Regadou ouvrit de grand yeux en oubliant qu'il ne s’était pas présenté, quel manquement à la courtoisie, et il sentit que la confiance envers lui qu'il avait réussit a tisser pouvait s'étioler aussi vite si il laissait le doute sur sa personne planer, il devait mettre en confiance la patiente si le wufian voulait arriver a des résultats meilleur que lors de l'opération. A ce souvenir il serra un peu la seringue avant de la lâcher et de présenter ses deux mains paumes vers la patiente a hauteur de sa poitrine.

"Je me nomme Regadou, Chef des shamans du clan Wufian du loup ancestral. As tu une idée de l'endroit ou te trouve? Comment a tu fait pour arriver ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarget

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Dim 7 Juin - 23:43

"Je me nomme Regadou, Chef des shamans du clan Wufian du loup ancestral. As tu une idée de l'endroit ou te trouve? Comment a tu fait pour arriver ici?"

Les souvenirs de cette fameuse nuit étaient encore flou dans l'esprit de la dryade, elle se souvenait parfaitement de la battue qui annonçait le commencement, de la chasse qui avait fait les premiers victimes , de la déforestation qui mutiler la Dryade, des flammes qui réduisaient en cendre tout sur leurs passage, Des fanatique qui l'avait capturer, de la corruption qui l'avait gagner, de son bras amputée, du rituel de sauvegarde, La fuite vers le portail, ... et puis, plus rien. Le reste de sa mémoire avait disparu masqué par un écran de fumée, le bruit d'une d'explosion, et la sensation d'une violente douleur. De nouveau son corps manifesta sa frustration, sa colère, sa peine, et sa tristesse, au fur et à mesure qu'elle se remémorait ces événements avant de finalement reprendre ces esprits ainsi que son apparence normale et répondre à la question posé.

Je n'en ai aucune idée... j'ai ...traversé un portail... je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russ-Lupercal

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 24/01/2015

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Dim 7 Juin - 23:52

Je n'en ai aucune idée... j'ai ...traversé un portail... je crois.

Un portail? Le wufian fit la moue et fronças les sourcils, si jamais il y avait un portail dans le sanctuaire, et qu'il venait à se rouvrir, alors un passage vers cette "forêts d'yallon" serais établis, et on pourrais venir empiéter dans le sanctuaire, qu'on soit amis....... ou ennemis. Il fallait qu'il en parle avec le veilleur et Mephiston au plus vite, mais il semblerais que sa patiente soit assez a l'aise quoiqu'un peu tendus pour parler, il préféras pousser un peu plus les questions avec un ton plus sérieux maintenant qu'il savait que quelque chose pouvait troubler la sécurité du sanctuaire et par extension sa tribus.

"Et ce portail, en quoi est il fait? est ce qu'il peut être réactiver?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarget

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Lun 8 Juin - 22:00

"Et ce portail, en quoi est il fait? est ce qu'il peut être réactiver?"

Elle même ne le savait pas, ce portail était présent bien avant sa naissance et avait demeuré un mystère qu'elle avait préférée ignorer jusqu’à l'arrivé de Zarget, qui, intrigué par se dernier avait voulu l'examiner de plus près. Ensemble ils avaient pu en apprendre plus sur celui-ci, situé au plus profond de la foret, au pied d'un des plus vieux chênes, la structure de l'arche était composé de racines anciennes nouées les unes aux autres, recouvert de lierres de mousses végétales et autres plantes. Regadou avait posé sa question avec une certaine insistance et inquiétude avait-il des projet pour ce portail ? Contait-il l'utiliser ? Ou bien le condamner ? N'y avait -il pas le même portail a l'endroit où elle avait atterrit ? Dans tout les cas réactiver l'arche demandait une quantité d’énergie considérable que la dryade avait du puiser au sein des arbres encore vivant lors du rituel de sauvegarde, un rituel long et éprouvant que Zarget avait permit d'achever en gagnant du temps, en faisant ce qu'il savait faire le mieux, tuer. Était-il encore vivant ?  Avait-il réussit à s'en sortir ? Tenant sa tête avec son bras valide la dryade se tourna vers le chef des shaman afin de lui répondre le plus clairement possible malgré la difficulté qu'avait Pelen à trouvé ces mots et les larmes qui commençaient à couler le long de son visage.  

"Je ne sais pas ... il s’agissait d'une arche entièrement végétale ...chargé de magie. C'était le seule moyen pour moi de m’échapper de ce carnage, de fuir ce cauchemar, ... j'ai utilisé toute la magie qu'il contenait pour m'éloigner de cet enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russ-Lupercal

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 24/01/2015

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Sam 13 Juin - 22:40

"Je ne sais pas ... il s’agissait d'une arche entièrement végétale ...chargé de magie. C'était le seule moyen pour moi de m’échapper de ce carnage, de fuir ce cauchemar, ... j'ai utilisé toute la magie qu'il contenait pour m'éloigner de cet enfer.

Regadou se sentit traversé tout a coup par plusieurs pensée en même temps, si elle était arrivé a travers du portail est qu'elle décrivait l'autre coté par un enfer, ça voulait dire qu'elle était soit réfugié, soit une survivante, dans les deux cas il ne pouvait la renvoyé, quand bien même il aurait pus, de plus si elle avait quitté son endroit par le portail, ce qui problématique si ils venait a traversé aussi. Et en regardant le visage de sa patiente il ne pouvait qu’éprouver de la pitié pour elle. Il se lissa la barbe en ruminant, il devait faire quelque chose mais lui ne pouvait rien faire. Il devait agir, même si ça devait le faire croiser son frère, il eu un frissonnement le long de la colonne vertébrale et poussa un long soupir, il se leva et essaya de sourire a sa patiente et s'excusa.

"Je vais vous laissez vous reposer, je reviendrais demain, bonne nuit et n'oubliais pas vos médicaments."

La dernière partie étant sensée détendre l'atmosphère en pointant les gélules a avaler a coté du plateau repas, et Regadou sortit de la chambre, se dirigea vers la sortie et une fois dehors, il prit la direction de la tente dans laquelle les chefs de clans était en train de débattre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarget

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Dim 14 Juin - 19:01

"Je vais vous laissez vous reposer, je reviendrais demain, bonne nuit et n'oubliais pas vos médicaments."

Le shaman Regadou avait quitté la pièce, laissant la dryade seule malgré les nombreuses questions dont elle souhaitait connaître les réponses. Avait-il une affaire urgente à mener ? Préférait-il laisser reposer sa patiente qui était encore faible ? ... De nouvelles questions qui venaient s'ajouter à sa longue liste, et dont elle espérait avoir, un jour les réponses. Contemplant les gélules désignées comme des "médicaments" par le shaman, la dryade les observa un long moment avant de les saisir et de les avaler, après tout cela ne pouvait pas lui faire plus de mal. Qu'importe les effets, elle choisit de faire confiance à Regadou, après tout pourquoi avoir prit soin d'elle si cela était néfaste pour elle.

Profitant de l’absence du shaman, Pelen se leva et se dirigea de nouveau vers la fenêtre avec en peu plus d’aisance que la dernière fois, mais essuya cependant quelques échecs à travers d'autres chute contre le sol. Enlevant sa blouse médicale afin que son corps entier puisse profiter des derniers rayons de soleil passant à travers le mur de verre donnant vers extérieure, déployant le plus de feuille possible afin de capter un maximum d'énergie solaire indispensable a sa survie. Le bain de soleil dura jusqu'à la nuit tombé, signalant ainsi le départ pour le royaume de Morphée à la dryade, qui retournant lentement s’allonger dans le lit sur son ventre afin de préserver la cicatrisation de son dos brûlé.

Malgré la fatigue qui la gagnait peu à peu, l'enfant de Sylariäh n'arrivait pas à trouver le sommeil, la sensation d’être enfermé dans une pièce était très différente de son lieu de couche habituelle, il manquait le chant nocturne rythmé par le bruit du vent dans les branches, la chaleur des mammifère contre lesquels elle venait se blottir, la lumières des astres qui veillait sur chaque êtres, les froissements, craquements, et autres gémissements produit pas la foret qui s'active la nuit et se métamorphose pour laisser la place aux animaux nocturnes, … il manquait le monde dans lequel elle avait l'habitude de vivre. Ici l'endroit était calme, un silence pesant, donnant à la nuit une sensation d'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Russ-Lupercal

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 24/01/2015

MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   Lun 29 Juin - 19:34

Mephiston arriva à la tente ou devait se tenir la réunion et prit place sur son coussin à la place attitré du "Loup ancestral" chef entre les chefs. Les autres chefs de clan prirent place en cercle devant lui, sur des coussins moins gros et coloré à l'image du clan. Au dessus d'eux, des bannières flotté accroché à des poteaux derrière chaque coussins, chaque drapeau était marqué de l'héraldique du clan, de gauche à droite de Mephiston, on pouvait voir le clan des landes mortes, représenté par une terre aride sur fond marron; ensuite venait le clan des montagnes rouges, un pic sous une neige rouge, pas besoin de dire la couleur du coussin; le clan des crocs tonnerre était le plus visible avec son étendard de mâchoire entouré d'éclair sur fond jaune; le clan des flots bleu par contraste était pas facile à visualiser, un loup sur une vague bleu, beaucoup de wufian se moquait de cet emblème car il rigolait en voyant un wufian faire du surf en héraldique de clan, mais tous respecter le clan en lui même; et enfin le drapeau du loup ancestral fut lever, signe que la réunion pouvait commencer, un loup blanc sur fond noir dévorant une étoile, la puissance de ce symbole se valait écrasante, et elle l'était. Mephiston regardas ensuite les individus s'assoir sur leurs coussins et les saluas tour à tour. Raougad des landes mortes, frère ainé de Regadou, plus jeune chef de clans présent, au pelage sombre et à la mine sévère, on comprenait qu'il ne rigolait pas souvent. Il plantas par tradition son épée dans le sol devant lui, signifiant qu'il venait pour discuter et pas se battre, ensuite il sortit un plateau d'échec et commenças seul une partie. Il était tenus pour être un grand stratège, ce geste était toléré par tous ceux qui ne voulait pas l'avoir sur le dos. Certains wufians disait d'ailleurs que Regadou lisait l'avenir au travers de son plateau, et qu'il prenait ses décisions en fonction de s'il gagné ou perdait. A sa droite Jiro des montagnes rouges rajouta un coussin sur le sien avant de s'affaler en travers, il ne se tenait pas en tailleur mais bien allongé sur le flanc, Jiro était un géant au pelage gris et à l'expression joyeuse, il dépassé n'importe qui de plusieurs tête, il disait lui même qu'il égalait la taille du célèbre veilleur, mais comme il ne l'avait jamais rencontré, on ne pouvait pas le confirmer. Un grand "Tonc" se fit entendre quand il plantas sa hache à deux lames dans le sol, avant de bailler grossièrement. La aussi on laissait couler, pour des raisons de survie évidentes. Une Wufianne au pelage bleu/gris entras à son tour et s'installa à la place du clan des flots bleu, Lien était chef de clan depuis peu, et s'attira quelque regard à la vue d'un chef de clan femelle, mais quand elle posa au sol sa masse d'arme, tous les regards fuirent; On savait en vérité peu de chose de Lien, juste qu'elle avait grandis dans le clan des flots bleu, dont elle à prise la tête après un combat loyale contre l'ancien chef de clan. Le plus surprenant était qu'elle portait un bouclier dans son dos à la forme bizarre mais caractéristique d'un bras renforcé d'une race de guerrier Hyshien, les Kafer bomber. Brute de combat Hyshienne, monté sur 4 pattes d'insecte blindées, avec 2 bras puissant et très résistants doté d'une salive capable de faire fondre tous matériel ou d'exploser au contact du feu. En faire tomber 1 nécessitait beaucoup de temps et de wufian, mais Lien se vantait de l'avoir tomber seul. Le dernier à arriver était Kaern des crocs tonnerre, comme le symbole de son clan, Kaern était doté d'une mâchoire doté de crocs tranchant comme des rasoirs, en plus d'en avoir beaucoup plus que les autres wufians, cette abondance de crocs rendait difficile par moment son allocution mais on arrivait encore à le comprendre. Il posa au sol avec respect ses gants de combats, lesquels avait les bouts des doigts ouvert pour laisser passer les griffes d'un wufian, et le gant lui même était surmonté d'un ensemble de 4 griffes de fer tranchante pour l'ennemi autant que pour celui qui en fait l'entretien. Les 5 chefs de clan était présent, et un wufian dehors fit sonner 1 fois une cloche pour annoncer le début de l'entretien, Mephiston se levas pour surplomber ses homologues, et plus du public de wufian qui s'était massé autour de la tente sans pour autant essayer de rentrer dedans, autant par respect qu'a cause des gardes d'honneur des chefs de clan qui en barrait l’accès. Mephiston se racla la gorge, essaya de remettre de l'ordre dans ses esprits, et demanda au scribe wufian à sa gauche de lui lire les points à aborder lors de la réunion. Une décision devait être unanime par les chefs de clan pour pouvoir être prise, une loi adopté ou une action entreprise, il revenait donc aux différents chefs d'user de différentes tactiques pour faire pencher les autres en son sens, la politique n'avait pas épargné les wufians, mais ces derniers l'avait apprises et en connaissait un rayon, si bien que des réunions pouvait durer des jours avant de finir par se mettre d'accord. Or Mephiston avait d'autre wufian à fouetter, et il comptait expédier cette réunion. L'ordre du jour était un peu le même que d'habitude: débattre sur la date du prochain tournoi des champions, se mettre d’accord sur le terrain de chasse de cette année, se décider si on devait donner des stocks des autres clans pour aider un autre clan dans le besoin, approuver ou non la conduite du loup ancestral d'attaquer les humains pour un stock de médicament, et convaincre le Loup suprême de partager ce stock entre les différents clans. Mephiston levas un cil, les 2 derniers points n'avait rien d'habituel, si les autres clans avait eu vent de cette évènement aussi tôt, es-qu’il était au courant pour son "hôte"? Sa mine se renfrognas et il préféras attendre que ce point arrive et commenças à traiter des autres points, les premiers rafraichissement arrivèrent sur des plateaux, et quelque amuse gueule furent servis aussi, la réunion commenças tranquillement.



La réunion avait bien avancé et ils en était à résoudre le problème de l'attaque du loup ancestral, quand une 6éme personne prit la parole et lâchas une blague qui ne fit rire personne, tous le monde ce tut et regardas la 6 éme personne qui était posé sur un coussin vert, au dessous d'un étendard représentant un arbre dont les branches partant dans 4 directions avait les couleurs des pouvoirs primordiaux, (eau, terre, vent, feu) Regadou était confortablement installé et souriait de toute ses dents, contraste frappant avec Raougad, les jumeaux se ressemblait en tout point excepté les émotions qu'arborait leurs visages. Personne n'avait vus passer le chef des shamans, ni les wufians autour de la tente, ni les gardes d'honneur des chefs ni même les chefs eux même. Quand Jiro se relevas un peu Regadou le prit de cour.

"Avant que vous posiez la question, ce coussin à toujours été la, les shamans sont un clan au même titre que les vôtres, c'est juste que tout le monde la oublié, et j'en suis le chef."

Déclaras t il en plantas son bâton dans le sol dont les multiples colifichet se mire à teinter et résonner en se balançant accroché à la tête de wufian gravé en bout du bâton. Mephiston hocha la tête et les autres chefs se détendirent un peu, à l'exception évidente de Raougad, qui était en proie a quelque émotions qu'on ne connaissait pas venant de lui, car son visage ne trahissait rien, et que sa main était toujours suspendus au dessus du plateau avec une pièce en main depuis maintenant quelque minutes. Kraen cracha dans un bol à coté de lui prévus pour cette effet, l'abondance de croc avait tendance a le faire baver quelque peu.

"Arfait, mais si ous étes chef Ufian, courquoi ne pas étre cenus aux autes céunions?"

Son élocution était certes pauvre, elle restait compréhensible, pas comme l'ancien chef des crocs tonnerre, Ranck Hybery, non seulement sa mâchoire était devenus inondé de crocs avec l'age, mais en plus il ne parlait même plus correctement, ses phrases quand elles était compréhensible n'avait aucun sens même pour ceux qui voyait à travers les mots.

"Tout simplement parc qu’à évènement extrême, mesure extrême."

Cette annonce gênas quelque peu les chefs sauf Jiro qui en profitas pour mordre dans un amuse gueule qui trainait sur un plateau.

"Donc vous aussi vous trouver cette attaque contre les humains inqualifiable, vous aussi vous pensait qu'on doit prendre des mesures contre le Loup suprême? Du genre, un remplaçant peut être? Je me vois bien le pelage blanc tient."

La fin de sa phrase se finit avec un long ricanement sourd et calculateur mais il faillit s'étrangler avec son apéritif quand Regadou le contredit.

"Pas le moins du monde, au contraire son action était ce qui avait de plus sensée compte tenus des derniers évènements qui se sont déroulé ici."

Les chefs se mirent à regarder le village par dessus la masse de wufian qui commençait à détourner les yeux ou à essayer de couvrir les blessures que leurs avait causé la crise de leur "hôte". Et même si certains y arrivèrent tant bien que mal, il y en avait trop dans la foule à être blessé, qui plus est, les maisons en arrière blanc qui avait été endommagé, ne pouvait pas se cacher. Un long silence s'installa avant que Jiro ne reprenne pour dire à voix haute ce que les autres chefs et lui pensait en silence de la situation.

"Mais c'est pas vrai, t'as été repérer par les humains? Ils ont attaqué le Wolfstatdt? Je savait qu'un chef comme toi allez nous causer des soucis, si j’avais été Loup ancestral, jamais les humains ne nous aurez trouvé."

Mephiston commença à frémir de rage face à ce déferlement de violence gratuite, mais Regadou se mit à rire et cela brisa l'atmosphère lourde.

"Les humains? Nous trouver? Mais mon vieux Jiro, ils auront trouvé ton village miteux en suivant le sang que vous laisser bien avant de trouver le Wolfstatdt au beau milieux de la pire forêt de Lupercal. Non ce n'est pas les humains qui ont fait ça."

Jiro se rassit et regarda le Loup ancestral dans les yeux, ce dernier appuyant son regard espérant recevoir des excuses, Jiro jura dans ses crocs et se détourna avant de s'adresser à Regadou.

"Dans ce cas, qui? Me dite pas qu'un troupeau de Tyranoverdure à migré ici?"

"Non, il y a 2 jours, le Veilleur s'est réveillé."

La voix de Mephiston coula sur les chefs de clans et une intense excitation à ses paroles se fit en eux, ils levèrent tous la tête les yeux emplis de rage et de fureur. Lien t’emportas.

"Un intrus est entré dans le sanctuaire? Qui à été assez fous pour y rentrer et assez ingénieux pour passer au travers du Wolfstatdt?"

La voix "de jeune louve" de Lien en surprit plus d'un, s'attendant à une voix plus...... brute..... venant d'une Wufianne avec la carrure de Lien. Mais personne ne s'en formalisa. Ce fut Regadou qui reprit.

"Il n'est pas passé à travers le Wolfstatdt, il est arrivé directement dans le sanctuaire, par une sorte.... de portail, à ce qu'il à dit."

Même Mephiston fit les gros yeux, il n'avait pas été mis au courant, Regadou ne l'avait appris que quelque minutes avant, de la bouche même de l'arrivant en question. Kraen recracha et se forças à parler malgré l'émotion.

"Et cette incrus, il est ort cour la crangression qu'il a fait?"

La réponse de Mephiston tombas calmement.

"Non, le veilleur l'a pris sous son aile."

L'assemblé se figeas en entendant cela, qui était cette individus, pour pouvoir entrée dans le sanctuaire sans se faire voir, et être placé en immunité par le veilleur en personne, en plus que ce dernier s'en porte garant.

Mephiston s’expliqua.

"Notre "visiteurs", est une sylvestre, un avatar de la forêt, un de la race ancestral du Veilleur lui même. Il semblerais que sa venue ici soit à cause des humains, ils aurait détruit sa forêt de ce que j'ai compris. Elle aurait alors utilisé un portail archaïque de magie antique de terre et de plante qui s'est ouvert chez nous. Mais elle n'est pas arrivé ici indemne, elle porte en son corps de lourdes cicatrice, et en son cœur, des cicatrise bien plus profondes qui je doute, ne guériront jamais. Lors d'une opération, elle a été victime d'une rechute des évènements qu'elle à vécus et a attaqué notre corps médical, Mephiston en était partit chercher de quoi la traiter, elle a fait quelque dégâts, mais elle à été maitrisé."

Il laissa quelque minutes s'écoulait histoire de laisser les chefs avaler les nouvelles qui leurs ont été révélé. Lien posa une question qui la taraudait depuis un moment.

"Le portail, est on sur qu'il est fermé?"

"Je garantit n'avoir vus aucune structure quand elle est arrivé, pas plus depuis qu'elle a été mise à l’hôpital, ni depuis sinon le veilleur nous aurait avertit." Déclara le loup ancestral.

"Mais vous ne connaissiez pas son existence avant qu'elle n'arrive non? Qui dit qu'il n'est pas camouflé? À attendre d’être réactivé? Je repose ma question: Le portail est il VRAIMENT fermé?" Insista Lien.

Mehpiston baissa la tête et déclara solennellement.

"Non"

Lien se servit à boire et continuas à l'attention de Regadou.

"Et vous, vous pouvez nous affirmer qu'il est bien fermé?"

"He bien, il a échappé à toute détection magique de notre part depuis je ne sais combien de temps, au moins depuis que les premiers Wufians se soit installé ici, si ce n'est bien plus vieux j'en ait peur." La réponse de Regadou n'arrangeait rien à leurs affaires.

Ce fut Raougad qui brisa le silence en claquant une pièce sur l'échiquier venait de mettre en échec la reine du camp adverse, quelque murmure s'échappèrent des rangs de Wufian, les superstitions qui tournait autour de lui venait de grandir. Ils grandirent encore plus quand il déclaras.

"Je propose d'ajourner la réunion, de la tenir demain, et d'y convier notre, "invité", elle pourrais apporter beaucoup aux Wufians en étant ce qu'elle prétend être, une sylvestre nous serait précieuse, mais elle pourrait être pire que ce que les humains pourrait espérer nous faire, un portail peut être actif au sein du sanctuaire, est une menace qui mérite notre attention."

Mephiston a défaut d'avoir pus expédier la réunion, apprécia le conseil à sa juste valeur et désigna quelque habitations en bordure du Wolfstatdt qui n'avais pas été attaqué lors de la crise de ce qui était maintenant une invité du peuple Wufian. Il congédia les chefs de clan et leurs gardes, et les villageois se dispersèrent pour retourner s'occuper ou commençait à préparer leurs repas, le soir commenças à tomber sur les Wufians, et qui sait ce qui réserve demain. Mephiston eu un dernier regard pour la fenêtre qui donnait sur la chambre de l’hôpital ou dormait la sylvestre, puis partit au lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ruine et renaissance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ruine et renaissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chapelle en ruine perdue au fond de Loren
» La caserne en ruine à coté du parc
» [Sondage] Ruine ou Peste ?
» anneau rubis de ruine
» [Decor] Obélisque elfique en ruine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Platinum :: RPG :: Zone RPG :: Hors contexte-
Sauter vers: