Guilde Platinum


 
Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Minerva l'Obélisque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Balrus
Admin
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 22

MessageSujet: Minerva l'Obélisque   Sam 21 Mai - 3:01

Nom : Minerva
Surnom : L'Obélisque, Sorcière blanche
Origine : Demi-ange
Sexe : Femme
Classe : Templier
Métier : Vagabond

Thème :
- Bloodborne : Moonlit Melody
Spoiler:
 

Physique :
- Fine, élancée et malgré sa démarche bancale qui est due à sa jambe droite légèrement tordue, de ses 1.72m Minerva dégage force et élégance ainsi qu'une certaine aura d'autorité de la même manière qu'un vétéran de guerre. Ses longs cheveux de neiges recouvrent une partie de son visage. Ses sourcils ronds surplombent un œil droit blanc et un œil gauche rouge qui brille d'une lueur surnaturelle. Son regard cristallin est perçant et intimidant, complétant son air indomptable et froid. Elle porte des perles rouges en guise de boucles d'oreilles. Une fois laissée seule, son masque tombe pour laisser entrevoir son vrai visage, mélancolique, épuisé et désespéré. Elle porte une tenue de chasseur de monstre rapiécée au fil de son périple par divers accessoires comme des sacoches ou autres bouts de tissus et de cuir. Elle se cache souvent sous une cape abimée victime de ses combats ou une veste solide faite de cote de maille et de cuir piquée à Balrus qui protège le haut de son torse. Un corset entoure son buste et met en avant sa poitrine voluptueuse. Ses jambes sont recouvertes par un long pantalon noir qui se termine sur une paire de bottes longues en cuir. Elle se déplace toujours à l'aide d'une vieille canne gravée d'effigies nordiques et ses armes sont fixées dans son dos grâce à un ceinturon. Une auréole de métal blanc gravé se matérialise au dessus sa tête lorsqu'elle use de ses pouvoirs angéliques.
Spoiler:
 

Moral :
- De haute éducation, ayant vécu dans un cadre religieux stricte et traversé les régions du nord pourchassée jusqu'à Gaïa sous le stress et une peur permanente de la mort, elle s'est bâtie une façade froide et discrète, répondant de manière très aggressive à quiconque oserait s'approcher d'elle. Les trahisons qu'elle a connue notamment de sa soeur jumelle font qu'elle n'accorde sa confiance à personne et encore moins aux démons ou représentant d'autres cultes qu'elle repousse instinctivement. A cause de cela elle tend à toujours se trouver seule, renfermant davantage son coeur. Dans ces conditions déplorables, elle n'hésite pas à utiliser tout ce qu'elle peut pour vaincre, sa survie primant sur le reste. Derrière son masque Minerva est déséspérée et épuisée autant physiquement que moralement. Elle cache en elle beaucoup d'anxiété, si bien qu'en privé ses anciens traumatismes remontent et la rendent plus docile et craintive, provoquant des crises d'angoisses ou plus souvent des cauchemars. Elle se met alors à crier ou parler de lieux et de personnes qu'elle a put croiser en sanglotant. Minerva reste la plupart du temps près de Balrus dont elle s'est prise d'affection, en sa présence elle reprend de la confidence et commence petit à petit à faire preuve de douceur voir de compassion. Ne sachant pas comment apréhender ses nouveaux sentiments et envies, elle peut réagir de manière mal assurée tout en gardant un air de supériorité.

Arsenal :
_ Obélisque : Ancienne relique de l'Eglise du Matin, seule Minerva semble pouvoir utiliser ses facultés magiques. Il s'agit d'une lame longue gravée d'éffigies religieuses. Cependant son fourreau n'est autre que la relique elle même, une fois engoncée à l'intérieur, Obélisque devient une lourde épée à deux mains vibrant de mana écarlate. On raconte que cette lame imprégnée de la puissance des anges de guerre est capable de mettre à genoux n'importe quel titan.
Spoiler:
 

_ Ardent : Poivrière récupérée sur un adversaire malchanceux. Arme de contact elle dévoile sa puissance de feu à courte portée. Une perle magique met feu à la poudre, brûlant les adversaires trop téméraires, il faut parfois la changer.
Spoiler:
 

Capacités :
- En plus d'une éducation religieuse complète Minerva a été entraînée par un puissant chasseur de sorcières. Elle possède donc de large connaissances dans le domaine des cultes, des démons, sorcières et autres créatures magiques ainsi que dans le bestiaire du continent et différent type de sortilèges. Elle connaît les bases de la survie qu'elle a pu mettre en pratique à ses dépens et possède une grande maîtrise des lames à une main et épées larges. Sa dextérité lui permet de mettre en échec ses opposants et elle n'hésite pas à faire feu de sa poivrière en traître à quiconque percerait sa défense. Son sang d'ange lui octroie plusieurs qualités comme une résistance supérieure et la faculté innée de ressentir toutes présences démoniaques ou magiques à proximité. Elle peut utiliser sa magie angélique pour soutenir ses capacités au combat que ce soit en parant les assauts adverses de ses ailes écarlates ou en libérant toute sa puissance pour augmenter sa force et infliger de puissants coups de sa lame enchantée. Ses réflexes et ses sens sont bien plus développés que ceux d'un simple humain ce qui lui donne un net avantage dans la plupart des situations. Cependant sa jambe droite l'empêche tout simplement de montrer tout son potentiel, l'entravant dans ses mouvements. Elle est capable de se déplacer normalement mais au prix d'une douleur aigu qui peut la faire perdre conscience. Les êtres angéliques étant très rare, elle peut difficilement passer inaperçue que ce soit à cause de son apparence ou de son mana unique.

Traits :
_ Sang divin : Meilleurs sens, réflexes, caractéristiques physiques et magiques qu'un humain au prix d'une apparence et une aura distinctes qui l'empêchent de passer inaperçue.
_ Conditionnement : Haine instinctive contre les cultes opposant l'Eglise du matin ainsi que les êtres impies comme les sorcières et autres engeances démoniaques.
_ Résolue : Déplacements relativement lents qui laissent place à peu d'esquives au profit des parades et de la résistance physique.
_ Bancale : Une jambe tordue et douloureuse est un poids mort particulièrement pour combattre, esquiver et rester discret en plus de rendre une quelconque fuite difficile.
_ Danse-lame : Maîtrise avancée des lames à une et deux mains.

Faiblesses :  
_ Son apparence unique la rend très facilement reconnaissable.
_ Sa démarche distincte et son aura magique contribuent aussi à son manque de discrétion.
_ Lente, elle est désavantagée contre les adversaires rapides et peut difficilement fuir ou courir.
_ A cause de son passé elle a beaucoup de difficulté à travailler en équipe.
_ Ayant l’habitude de souffrir et malgré sa peur elle a perdu en partie conscience du danger.
_ Elle reste à l'écart volontairement plutôt que d'essayer de s'intégrer en société.  
_ On ne peut pas vraiment savoir quand elle va faire une crise d’angoisse.
_ Personne ne doit toucher à son équipier qu'elle défend corps et âme.

Divers :
_ Reconnaissante et amoureuse de Balrus mais incapable de l'exprimer, elle s'est installé chez lui de manière inquisitrice ignorant simplement son avis sur la question. Probablement du fait de son enfance extrêmement stricte et de ses mois de survie, c'est quelqu'un de gourmand qui montre un visage beaucoup plus ouvert et détendu face à de délicieux plats ou desserts. Il n'est pas rare de la trouver dans l'auberge en train de profiter du menu du jour accompagnée de son partenaire tiré de ses activités. Elle s'entraîne régulièrement à l'épée dans un coin isolé de la guilde, enseignant éventuellement des techniques de combat au autres membres.

Histoire :
_ Minerva naquit au sein de l'Eglise du matin fondée autour de sa mère, Morana, un ange autrefois tombé des cieux qui engendra deux enfants, elle même et sa sœur jumelle Alice. En tant que descendant même incomplet, d'un ange, elles furent à leur tour vénérée et leur destinée semblait toute tracée. Minerva reçue une éducation complète dans les plus hautes sphères de la société dans un cadre cependant très stricte et dénué de toutes fantaisies. Elle fut aussi bien entraînée à l'escrime qu'à l'art et les lettres. Cependant à cause de son handicap elle resta toujours dans l'ombre de sa sœur qui la rabaissait pour s'attirer les faveurs du culte, si bien qu'elle laissa de côté le pouvoir pour rejoindre les chasseurs de sorcières afin de se battre de ses propres mains et de ne pas dépendre du bon vouloir d'érudits. En tant que combattante émérite, protectrice de la foi et de part son statut elle reçut obélisque, une relique sacrée tombée avec sa mère. Jalouse, assoiffée du pouvoir de sa mère et voyant Minerva comme le seul obstacle à sa toute puissance, Alice tenta de l'écarter définitivement et cruellement en retournant les chasseurs de sorcières contre elle.
"Pourquoi avoir assassiné notre chère mère Minerva ? Tu le regretteras éternellement eh eh."

_ Emplie de haine et d'amertume, comprenant que le mal avait déjà été commis et qu'il ne lui restait que peu de temps Minerva s'exila par le sud, en direction des territoires enneigés dans l'espoir de rallier une cité qui ne serait pas influencé par l'Eglise du matin. A plusieurs semaines de là elle arriva près d'un grand château fort abritant un village, c'était encore trop près mais affamée et congelée elle n'avait pas d'autres choix que de s'y arrêter ne serait-ce qu'une nuit. Dès l'entrée elle fut accueillie par les gardes, feintant de bonnes manières ils la jetèrent immédiatement aux cachots, confisquant tout son équipement. Les messagers avaient été plus rapide et elle était désormais recherchée dans toute la région, peut-être même plus sous le nom de "sorcière blanche". Même si elle était vaguement nourrie elle savait que ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'elle ne soit rattrapée par l'Eglise du matin, cela lui glaçait le sang bien plus que le froid qui régnait dans les cellules. Rabaissée au rang de criminelle elle fut torturée par simple plaisir par les gardes qui ne se satisfirent bientôt plus de ses cris. Ils commencèrent à la convoiter, à glisser leurs mains sur son corps, la blessant dans sa chair avant de la laisser seule jours après jours, brisée dans sa cage.

_ Son esprit fut balayé de toute trace de compassion pour ne laisser place qu'à une rage désespérée. Dès lors que ça cellule fut rouverte elle tua tous ses geôliers de sa colère divine, usant de pouvoirs qui ne devaient servir qu'à protéger les plus faibles. Reprenant ses esprits elle pilla tout ce qu'elle put et quitta discrètement le château de nouveau vers le sud. Sa traversée des montagnes fut très éprouvante, elle due survivre avec le peu de nourriture qu'elle parvint à chasser à cause de sa jambe douloureuse. Elle perdit beaucoup de poids, souffrant plus encore de la solitude que du froid, sa volonté vacillant à chaque pas. Très affaiblie, elle fut prise de fièvre en arrivant à Gaïa ce qui rallongea encore son errance au point où son ancien mentor, un chasseur de son ordre la rattrapa en ville. Un combat inévitable s'ensuivit mais Minerva n'était pas en état de se battre, elle avait à peine la force de lever son arme et se retourner pour fuir ne ferait que la mener à sa perte. Elle fut frappée d'un coup si puissant qu'elle traversa le mur derrière elle, retombant plus loin dans les gravats, haletante. Tandis que sa vision se troublait, à ses derniers instants de conscience elle vit un homme en armure se jeter entre elle et le chasseur, parant un coup qui lui aurait été fatal.

_ Caressée par la lumière du soleil Minerva ouvrit les yeux pour se rendre compte qu'elle n'était plus sur le sol mais dans un lit, ses affaires étaient posées tout près sur un meuble. Elle fut prise de stress, elle savait que personne ne lui viendrait en aide sans la jeter aux loups ou profiter d'elle alors qu'elle avait tout perdu. Mais elle se souvint de l'homme en armure, celui qui l'avait sauvé sans raison et fut prise d'un doute. Ce dernier toqua et entra dans la pièce ce présentant sous le nom de Balrus, il lui offrit l'asile et sa protection à condition de savoir qui la poursuivait et pour qu'elle raison. Il revint régulièrement, lui apportant des repas et médicaments pour soigner sa fièvre, elle finit par accepter sa présence ne sentant aucune animosité chez lui. Elle fit un terrible cauchemar qui la fit bondir, hurlant et tenant sa tête entre ses mains. Balrus arriva en trombe et voyant la scène, la pris dans ses bras malgré. Minerva se débâtit fébrilement puis explosa en sanglot en le serrant d'autant plus fort. Arrivé alors qu'elle connaissait ses pires moment de faiblesse et de détresse, Balrus était désormais sa seule accroche, son phare dans l'obscurité qui la submergeait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eldwirm.deviantart.com/
 
Minerva l'Obélisque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les nécron
» Les voyages qu'ils sont beaux
» avoir des patapons ultras
» LARMES : Graals
» Titan Quest un jeu de mytologie qui fait envie X'D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Platinum :: RPG :: Fiches :: Personnages-
Sauter vers: